Ma vision socio-politique

Monsieur Pascal ROY-EMA invite les intellectuels à épouser ce devoir de rester libres, objectifs, réalistes, constructifs et républicains dans l’exercice de leur office de penseurs, d’administrateurs, de consultants, de conseillers et de chercheurs pour le bien des peuples mais surtout des hommes politiques qu’ils soient à la tâche ou dans l’opposition. C’est en cela qu’on retrouvera leur essence qui est d’être lumière pour eux-mêmes et pour les autres: peuples, hommes politiques. La lumière a pour vocation d’éclairer, d’orienter et de guider. Ils ont le devoir d’être présents dans les sphères de décisions étatiques et pourquoi pas, les conduire. À condition de ne pas y aller pour renforcer l’obscurité politicienne qui nuit aux peuples, mais d’y être pour produire la juste lumière, l’éclairage nécessaire qui permette aux populations de jouir de liberté démocratique, de progrès social et de bonheur partagé. Dans cette perspective, l’histoire se rouvre, car rien n’est jamais figé ni fixé une fois pour toute : la route se construit à mesure qu’on avance. Ce qui fait aussi de l’intellectuel un penseur sans dogmatisme : convaincu que l’humanité peut progresser, qu’il dépend en partie de ses réflexions et de ses actes qu’elle s’améliore, il ne chante pas pour autant la certitude de lendemains radieux. Si le pire n’est jamais certain – l’intellectuel ne doit pas être pessimiste -, ne jamais être assuré et toujours en préoccupation. Soucieux d’inclure les idées et leur mouvement dans la cité, défenseur acharné de la souveraineté du peuple, l’intellectuel libre ne doit pas être un citoyen en retrait, coupé des conflits et des événements de son temps.

Le Docteur Pascal ROY-EMA partage les grands idéaux du Socialisme Libéral qui se veut d’articuler les idéaux du socialisme et du libéralisme. Il rêve d’un retour au libéralisme comme méthode politique d’émancipation, avec un socialisme d’inspiration première comme une philosophie de la liberté. Il clame une interprétation libérale du socialisme en défendant l’autonomie de la société civile, une conception riche de l’individualité et de la liberté, l’idée de responsabilité sociale, l’indépendance relative des activités sociales et économiques par rapport à l’État. Monsieur Pascal ROY-EMA est partisan de l’appel à l’assainissement de la politique, au renouvellement et au rajeunissement des classes politiques, principalement en Afrique.

Commentaires (3)

  • Alexis YOMI Répondre

    Très belle plus,simplement!!!!
    Alexis YOMI
    Ingénieur d’affaires

    5 septembre 2017 - 14 h 00 min
  • Alexis YOMI Répondre

    Très belle plume,simplement !!
    Alexis YOMI
    Ingénieur d’affaires

    5 septembre 2017 - 14 h 01 min
  • Du 08 Répondre

    Pas mal, quel homme. Très content de vous côtoyer.

    3 décembre 2018 - 11 h 24 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *